SEJOUR EN CAMARGUE

Publié le par Sophie & Julien

1er JOUR : 10 NOVEMBRE 2007
20071110-9-91-copie-2.JPG1ère étape : Le Grenouillet (7h15) : Nous avons dormi aux salins de Badon. Nous arrivons ainsi de bonne heure sur le site. Nous espérions voir les oies cendrées. Malheureusement, elles ne sont pas là. Nous apercevons quelques tadornes, des colverts ainsi que des grands cormorans. Quelques aigrettes garzettes et hérons cendrés sont posés au bord de l'étang et finissent leur nuit. Des vanneaux huppés fouillent la vase. Un martin pêcheur passe au-dessus de la roubine.
20071110-9-24-copie-copie-1.jpg2ème étape : La Capelière.
Nous sommes accueillis par une mésange charbonnière, qui, peu farouche, se laisse facilement approcher. En traversant le sous-bois, nous apercevons quelques merles noirs. Arrivés à l'observatoire, nous observons de nombreux colverts ainsi que des sarcelles d'hiver. Une grande aigrette vient se poser quelques instants avant de repartir. Parmi les gallinules, de nombreuses bécassines des marais fouillent la vase de leur long bec à la recherche de vers. On peut en compter près de 40. Un chevalier culblanc passe furtivement. Au bord de l'étang, se ballade un beau faisan de Colchide mâle qui finit par se dissimuler dans les buissons.
Nous prenons ensuite la route en direction de la réserve de Scamandre. Nous croisons le chemin de nombreuses buses variables. Dans les champs, les hérons garde-boeufs accompagnent le bétail. Nous voilà bientôt arrivés...
20071110-9-79.jpg
3ème étape : Scamandre (10h30) : Outre les colverts, les sarcelles d'hiver et les grands cormorans, nous apercevons un petit grèbe castagneux. Les hérons cendrés, les aigrettes garzettes et les grandes aigrettes sont nombreux. Ici aussi il y a quelques bécassines. Nous apercevons aussi un chevalier culblanc, un chevalier guignette et un chevalier combattant. Dans les buissons se trouvent de nombreux passereaux : pouillots véloces, mésanges bleues et à longue queue, rouge-gorges... Mais le site s'est révélé particulièrement intéressant pour l'observation des rapaces et surtout pour l'aigle botté. Nous avons vu au moins cinq individus dont deux formes claires (voir ci-contre). D'autres rapaces sont aussi présents. Nous avons vu une buse variable, un busard saint-Martin femelle et quelques busards des roseaux. 
Les ragondins sont nombreux et peu farouches, surtout quand ils mangent...En parlant de manger, c'est aussi l'heure pour nous.20071110-9-115.JPG4ème étape : l'étang du Charnier : Nous espérons voir les talèves sultanes. Mais cet oiseau se fait trop discret aujourd'hui... La coche sera pour la prochaine fois !
5ème étape : Sainte-Marie (15h) : Nous installons la lunette face à la mer. Nous pouvons alors observer de nombreux fous de Bassan. Ces oiseaux immenses s'élèvent au-dessus de l'eau pour plonger comme les sternes. C'est vraiment impressionnant !20071110-9-158.JPG
6ème étape : Consécanière (16h) : Nous reprenons la "route" vers Consécanière, qui est en réalité plus un chemin de terre. Nous apercevons au loin de nombreux flamants. Un goéland brun baigne ses pattes. Nous croisons la route d'un busard saint-Martin femelle, de buses variables et de busards des roseaux. Nous nous arrêtons pour observer. Des colverts, souchets et sarcelles nagent dans l'étang. Vol d'avocettes. Quelques vanneaux accompagnent les aigrettes et les hérons au bord de l'eau.
7ème étap : Méjeane : Nous reprenons la "route" en direction de Méjeane. Nous suivons un long moment un épervier d'Europe femelle, qui rasant le sol, suit, comme nous, la route. A la première voiture croisée, elle change de cap. Nous arrivons enfin à la vraie route d'où nous apercevons alors un spectacle hors du commun : un groupe de cinq aigles, deux aigles de Bonelli et trois aigles criards, planant au-dessus des terres brûlés par le soleil couchant de Camargue. Nous terminons ainsi notre journée d'observation sur une vision inoubliable !

Publié dans Camargue

Commenter cet article